27 juillet 2020 0 Commentaire

Le RGPD

RGPD

RGPD, qu’est-ce c’est ?

Même si phonétiquement, on pourrait penser qu’il s’agit d’une insulte (ou d’un compliment ?) à l’encontre d’un auteur belge de bande dessinée, c’est en fait un acronyme.

Le RGPD, c’est le Règlement Général sur la Protection des Données » (en anglais « General Data Protection Régulation » ou GDPR). Son but est d’encadrer le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne. Il est applicable dans l’ensemble des 27 États membres de l’Union européenne depuis le 25 mai 2018. Pour en savoir plus, je vous conseille l’article « Comprendre le RGPD » sur le site de la CNIL. 

Logo RGPD

C’est pour cela que depuis un peu plus de 2 ans, à chaque fois que vous vous rendez sur un site, vous devez accepter les conditions d’utilisation des données collectés en particulier par l’intermédiaire des cookies.

Les cookies, ce sont ces fichiers qui enregistrent des informations sur votre activité sur le Web. Bien que certains d’entre eux sont indispensables à vos activités, comme par exemple la déconnexion automatique sur un site après un moment d’inactivité, la plupart ne sont là qu’à des fins commerciales, comme afficher les bonnes publicités aux bons endroits.

Avec le RGPD, nous disposons d’un droit d’information sur ce qui sera collecté et de la possibilité de refuser (ou pas) cette collecte.

Généralement, je prends le temps d’aller voir le détail de ces informations. Quand les choses sont bien faites, je peux effectivement choisir le type de données collectées et la plupart du temps, je n’accepte que le minimum.

Par exemple, sur le site free.fr, cette mention apparait en bas de page lors de votre première visite : « En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de Free et de tiers pour réaliser des statistiques de visite et vous proposer des offres adaptées. En savoir plus et paramétrer les cookies. » Le lien « En savoir plus et paramétrer les cookies«  permet d’accéder à une page explique ce qu’est un cookie, à quoi ils servent et encore d’autre information. Mais surtout, sur cette page, vous pouvez choisir d’accepter ou de refuser l’utilisation de Cookies de statistiques de visite ou de suivi de campagnes commerciales Free.
Vous pouvez aussi choisir de partager ou non ces données avec les partenaires de Free comme Google ou Facebook.

Free.fr propose aussi quelques astuces à mettre en œuvre sur son navigateur pour se protéger un peu ainsi qu’un lien vers youronlinechoices.com que je vous invite fortement à aller voir. Ce site est dédié à la publicité sur Internet reposant sur les centres d’intérêts (qualifiée également de ‘publicité comportementale’) et à la protection de la vie privée sur Internet.
Dans la section « Contrôler ses cookies« , vous aurez un aperçu des sites qui utilisent les cookies de votre navigateur ainsi que la possibilité d’accepter ou de refuser ces usages. Vous disposez même d’un bouton qui les désactive toutes en un seul clic.

L’autre jour, j’ai été amené à me rendre sur larousse.fr et j’y ai découvert une liste de 415 partenaires. Vous disposez sur ce site d’un bouton pour tout accepter et un autre pour paramétrer. Si vous souhaitez ne garder que ceux qui sont absolument nécessaires, vous devrez passer par 12 boutons supplémentaires (réseau sociaux, géolocalisation, etc.).

Derrière cette liste, il y a l’IAB (Interactive Advertising Bureau). L’IAB est une association créée en 1998 dont la mission est triple : structurer le marché de la communication sur Internet, favoriser son usage et optimiser son efficacité. Pour en savoir plus, allez visiter leur site iabfrance.com

Même si ce ne sont souvent que les éléments obligatoires qui sont activés, cela n’a rien d’obligatoire. Souvenez vous que le modèle économique en vigueur sur le Web, c’est celui de la publicité.

Sachez aussi que lorsque vous prenez une décision à propos d’un site, celle-ci reste active tant que vous n’effacez pas les fichiers cookies de votre navigateur.

Nous avons la chance en Europe d’être un minimum protéger par le biais du RGPD. Cette règlementation oblige tous les propriétaires de site à diffuser une information claire et honnête sur l’utilisation qui est faite de vos données personnelles. Alors profitez-en et quand vous vous rendez sur un site Web pour la première fois, prenez le temps (s’il vous en reste) de choisir ce à quoi vous donnez accès.

Si c’est un peu contraignant sur un PC (ou un Mac) ça l’est encore plus avec une tablette ou un smartphone. Ces deux derniers étant du pain bénit pour la collecte de ces données.
Par exemple tous les utilisateurs d’Android qui utilisent un compte Gmail se font généralement tracer à longueur de journée par Google. Alors demandez-vous ce qu’ils en font chez Google de ces informations ? Et c’est encore mieux quand elles sont recoupées avec les données de navigation. Et encore, je ne parle pas de toutes ces applications, surtout quand elles sont gratuites !

Les activités du Web

Votre vie est privée et peut le rester (grosso modo). C’est à vous de choisir.

Moins vous aurez de publicité ciblée, moins vous serez sollicité, moins vous serez tenté d’acheter tout et n’importe et moins vous serez contaminé par la frustration de ne pas posséder.

À bon entendeur,

Ciao.

M.

Ressources images :
Logo 1 RGPD : https://www.needpix.com
Logo 2 RGPD : https://www.needpix.com

Les activités du Web : https://pixabay.com


Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...