19 mars 2020 0 Commentaire

Origines

 Virus

Seconde journée de confinement. Seulement le seconde.

Du point de vue de la dynamique de groupe, on évalue à environ 3 jours le temps d’adaptation nécessaire pour que les individus prennent leurs repères dans une nouvelle situation.
je ne sais pas si cette règle est valable pour une vie confinée mais je sais qu’au deuxième jour, je ne mesure pas encore une réelle contrainte. Et puis tout seul, la dynamique de groupe, ce n’est pas vraiment ça.

Aujourd’hui, journée tranquille : Réveil naturel, p’tit dej., navigation et réseaux sociaux, piano, bain (4ème et dernier de l’hiver), Re-Navigation et réseaux sociaux et il est déjà 13h00.
Déjeuner, quelques coups de fils, un peu de télé, remplissage et impression de l’attestation de déplacement dérogatoire, plein de détour pour prendre un peu de soleil, 2 superettes pour trouver deux œufs, passage à la pharmacie où j’ai pu acheter du gel hydroalcoolique, Re-Navigation et réseaux sociaux et voilà, j’écris ce billet.

Vraiment, pas de réelles contraintes. Je n’ai même pas croisé un seul représentant de l’ordre dans la ville.
Nous n’en sommes qu’au deuxième jour.
Pas de contrainte mais de la vigilance malgré tout, Covid-19 oblige.

Le coronavirus, celui par qui tout est arrivé.

Justement, comment est-il arrivé là lui ?

Il y a des versions officielles, comme celle présentée dans cette publication de Paris Match du 25 janvier où la piste privilégiée est celle de la chauve-souris. Le 2019-nCoV est probablement naturellement présent chez ce Chiroptères. Après que le génome ait subit quelques mutations, il aurait été transmis à l’homme par l’intermédiaire d’un autre animal infecté lui-même par une chauve-souris, un jour, sur le marché de la ville de Wuhan.

Le coronavirus vu au microscope électronique

Aujourd’hui encore, un article du site Futura santé nous dit que des chercheurs de l’institut de recherche Scripps (États-Unis) affirment que « le coronavirus SARS-CoV-2 est le produit d’une évolution naturelle ».

Et puis il y a eu des versions moins officielles.

Du pain bénit pour les complotistes et leurs sympathisants. Il y a eu par exemple cette vidéo qui a circulé sur les réseaux avant d’en être banni pour se réfugier dans les messageries personnelles. Un reportage de kla.tv qui est un média international indépendant (diffusé en 37 langues dans 212 pays) spécialisé dans la dénonciation de mensonges des faiseurs d’opinion (!) .

Le coronavirus selon klav.tv

Dans ce reportage, on nous parle d’un auteur qui aurait décrit cette pandémie dans un livre édité en en 1981. On nous explique aussi en substance que le coronavirus a été fabriqué par l’homme à des fins militaires. Pour argumenter les propos, il y a plein de citations dont celles d’un spécialiste en virologie, le docteur Alan le docteur. Le même docteur Alan Cantwell qui affirmait en 1978 que l’épidémie du virus du SIDA avait démarré à Manhattan après une campagne de vaccination contre l’hépatite B.

Perso, dans mon idée, c’était Gaïa.
Gaïa, tel que je l’avais découvert dans le film Final fantasy, les créatures de l’esprit.
Gaïa, Esprit de la Terre. Vivant, conscient et agissant.
Alors vu tous les effets inattendus provoqués par l’arrivée de coronavirus, j’ai aimé imaginer que Gaïa, après voir tenter de prévenir l’humanité par des manifestations climatiques et sismiques, considérant que cela touchait aussi d’autres vivants qui n’étaient en rien responsable de tout ça, avait choisi une approche plus ciblée.

Parmi ces effets immédiats inattendus intéressants, je note la baisse drastique du niveau d’émission de Co2, une diminution inimaginable des productions industrielles et du trafic autoroutier, un recentrage des populations et des politiques sur des questions essentielles comme la vie et la solidarité et chez nous, la suspension des toutes ces réformes qui créaient tellement de distorsions dans le pays. Il y a aussi cette crise sur les marchés boursiers mais ses conséquences seront à voir dans quelques mois. On pourrait presque se laisser tenter à penser qu’il y a comme un parti pris de Gaïa pour les mouvements et les manifestations pour un monde plus propre et plus juste même si le coronavirus lui n’a rien de propre et de juste.

Pour revenir à Gaïa, elle est dans la mythologie grecque une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Mère nature, on s’y retrouve.

Et puis j’ai appris récemment que BrunoLATOUR, philosophe et sociologue des sciences, nome aussi Gaïa par rapport à la problématique du climat dans son dernier ouvrage « Face à Gaïa ». Une approche plus objective sans doute.

L'âme de la Terre

De toutes façons, que le 2019-nCoV soit arrivé de manière naturelle, consécutivement à des manipulations humaines ou par la volonté de Gaïa, il est là et il va falloir faire avec pour le moment. Après, nous verrons. Après, ce sera peut-être différent, pour le meilleur ou pour le pire.

Pour l’immédiat, une chose est sûre : Demain, c’est le printemps et ce sera sans doute le premier jour du printemps le plus propre depuis très longtemps.

J’ai mis tellement de temps écrire ce billet qu’au moment où je le termine, nous sommes déjà au 3ème jour de confinement.

Aujourd’hui, l’Italie à battu un morbide record avec 475 nouveau décès en 24h00 et la France compte à ce jour 9 134 cas de Coronavirus COVID-19 confirmés et 264 personnes.

Fait chier !

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...