3 avril 2019 0 Commentaire

Citation

Pour ce billet de reprise, un peu plus de 2 mois après le dernier, j’ai choisi de présenter une citation.

2 questions de Pierre Rabhi tirées de son ouvrage « Vers la sobriété heureuse » (Actes sud, 2010).
Le genre de question qui n’appelle pas de réponse mais qui ouvre vers d’autres questions, d’autres points de vue, des idées auxquelles ont n’avait pas forcément pensé.

Un message qui a raisonné en moi dès sa première lecture.
Pourtant, le contexte ne se prêtait pas à priori à une réflexion philosophique ou sociétale.
C’était au mois de février dernier, pendant ma période de transfert entre deux vie.
Dans un hôtel Formule 1 situé au nord de Montauban, entre un distributeur de boissons chaudes et le coin micro-onde, sur une feuille A4 scotchée sous une affiche faisant la promotion d’une exposition artistique, ce message :

Il ne suffit pas de se demander :  » Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? « , il faut également se poser la question :  » Quels enfants laisserons-nous à notre planète ? « 

Deux choses à propos de ces mots :

La première, c’est l’auteur : « Paysan, écrivain et penseur français d’origine algérienne, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. »(*)
Pour en savoir plus sur ce personnage que nous avons déjà tous vu, lu ou entendu dans un média (TV, journaux ou internet), voici deux liens :
Le site Web Autour de Pierre Rabhi :
https://www.pierrerabhi.org
Sa page Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Rabhi

Pierre Rabhi

La seconde, c’est la citation : A une époque et dans un pays où j’ai le sentiment que le modèle éducatif tendance prône plus aisément le culte de l’enfant roi que celui de l’enfant autonome, je pense que l’une de ces 2 questions mérite que l’on s’y attarde un peu plus. Bien que la première ne doive pas être occultée par la seconde, cette dernière a le mérite de soulever une problématique trop peu souvent évoquée.

Voilà pour le billet de reprise, 1er billet d’avril, 1er billet du printemps et 1er billet Montalbanais.

À chao ;)  

Citation Pierre Rabhi Formule 1

 

(*) 1er paragraphe de la biographie de Pierre Rabhi sur le site pierrerabhi.org

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...