6 novembre 2018 0 Commentaire

Immersion

Tramway ligne T1 - Pont de Bondy

Voila, j’y suis. En plein dedans.
J’ai signé et depuis maintenant 10 jours, je suis en immersion dans le monde du travail.

Pas n’importe lequel. Le monde du salarié de la grande banlieue parisienne.
C’est particulier.
Sur ce territoire, les distances ne se mesurent pas en kilomètre mais en temps et ce, quel que soit le moyen de transport.

Pour des raisons autant économiques qu’écologique, j’ai choisi de me rendre à mon nouveau travail situé à Saint-Denis (93) en transport en commun.

Au départ de Montfermeil, ville située à la limite de la Seine-Saint-Denis (93) et de la Seine-et-Marne (77), cela fait un trajet de 20 km. En voiture, il faut compter au heures de pointe entre une heure et une heure trente de route dans les bouchons sachant que mon score à battre pour rentrer est de 2 heures et quart la semaine dernière.

Donc, 20 km en transport en commun, cela représente 40 minutes de bus et 40 minutes de tramway plus les correspondances à pied et les temps d’attente, il faut compter 10 à 20 mn en plus. Étant donné que je suis formateur, j’arrive forcement avant l’heure de début des cours (ce qui n’est toujours pas pris en compte professionnellement comme dans d’autres métiers). Pour bien faire et pour anticiper les impondérables, je me suis organisé sur un départ à 7h00 du matin pour un démarrage des cours à 9h00. Terminant à 17h00 et partant forcément un peu après, je suis chez moi vers 19h00. Soit 12h00 par jour consacré au cycle trajet / boulot / déjeuner / boulot / trajet.

Un job à mi-temps ?

Je me dois quand même de préciser que j’adore mon travail et que cette reprise d’activité me fait du bien.

Tramway ligne T1 - Bobigny Pablo Picasso

Je sais qu’à peu de chose près, cela est le quotidien de beaucoup de travailleuses et travailleurs franciliens (et d’ailleurs). Et je vous assure, la plupart ne le font pas dans l’idée de devenir riche ou d’avoir une méga retraite. Non, cela est juste la description d’une réalité forcement aliénante que partages beaucoup de personnes.

Dans une autre vie, j’habitais à Avignon et je travaillais à Nîmes, soit 45 km environs pour une heure de trajet en voiture. 18 km jusqu’à Remoulins sur une route départementale et le reste par l’A9, l’autoroute des vacances… Un autre monde !

Heureusement, j’ai remis en service ma liseuse et comme de circonstance, je suis en train de lire « Le complexe de Thétis » de Didier Pleux (*). À propos justement de la difficile nécessité d’intégrer et d’assumer les principes de réalité par opposition aux principes de plaisirs. Questions de frustrations à assumer. Se faire plaisir, apprendre à vivre.

Donc, je vais considérer cette activité comme une immersion et en assumer les contraintes.

Une immersion, c’est-à-dire que cela est temporaire et que la suite appelle forcement une émersion.

Car je reste persuadé que sur un terme plus ou moins long, passer autant de temps à côtoyer de si proche d’autres passagers, tellement comme moi et tellement différents, plus ou moins sympathiques, plus ou moins fatigués, plus ou moins contrariés et plus que moins absorbés par leur smartphone, tout ça dans des transports qui nous ferait presque perdre le sens du commun, ne peut que porter préjudice à l’équilibre et l’intégrité de chacun.

Que ce soit du point de vue économique, écologique, écologique ou même logique, trop long et trop longtemps, le temps consacré à se rendre sur son lieu de travail peut nuire gravement à celui qui le subit.

Maintenant que le problème est clairement posé, il ne reste qu’à trouver des solutions.

Voilà, il est tard. Je vais aller me coucher. C’est que je me lève tôt moi demain ;)

Ciao

M.

(*) Didier Pleux est, entre autres, psychologue psychothérapeute, docteur en psychologie du développement et directeur de l’Institut français de thérapie cognitive.

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...