19 octobre 2018 0 Commentaire

Blogger

Ecrire

Blogger est un néologisme. C’est à dire un mot qui est apparu récemment dans la langue française. Il fait parti de tout ce vocabulaire qui n’existait pas il y a encore 25 ans.
Tout ce langage venu du monde numérique, ce monde parallèle arrivé avec le 21ème siècle.

Blog est issu de la contraction de deux mots anglais, Web et Log, que l’on peut traduire par « Journal Web ».

Blogger, ou bloguer, quelque soit l’orthographe, c’est cool !

Nous sommes au moins des milliers à pratiquer cette activité.
Certains le font avec une visée professionnelle.
D’autres pour partager un centre d’intérêt, des connaissances.
D’autres encore bloguent pour des raisons pas toujours évidentes à identifier (c’est mon cas).

Blogger, c’est sympa mais ça engage. C’est diffuser des informations, prendre positions, dévoiler des émotions, des sentiments et tout ça, sur le World Wide Web.

Blogger, c’est révéler publiquement une partie de soi. Sur sa façon d’être, sa manière d’écrire ou de penser. Dans touts les cas, ce n’est jamais neutre.

Alors forcément, pour peu qu’on réfléchisse à ce que l’on diffuse, on n’est plus ou moins contaminée par le phénomène de la censure. De l’auto-censure. Questions de respects, d’éthique, de discrétion, vis à sis des autres, vis-à-vis de soi-même.

L’idée, malgré tout, quand on s’exprime publiquement, c’est d’assumer.

Donc, en tant que bloggeur, j’assume.

En tant que demandeur d’emploi, c’est un peu plus délicat. L’authenticité est une chose mais l’adéquation avec ce qui est attendu sur le marcher de l’emploi en est une autre, même si je reconnais que cela dépend aussi de la nature de cette authenticité.

À l’époque où je recrutais des équipes, l’internet n’existait pas comme maintenant.
Si aujourd’hui je devais recruter, je pense que je « googliserai » les candidats (sur DuckDuckGo !).

Actuellement, si je lance une recherche sur mon prénom et mon nom, les réponses remplissent la première page. Après, on passe à Corneille et sa tragédie « Suréna « .

C’est ce que l’on appelle laisser des traces.

Dans ces traces, bien sûr, il y a ce blog et dans ce blog, il y a moi.

Cela fait 7 mois que j’ai commencé ce blog. Cela représente 74 articles publiés, 15 pages, 13 albums photos, 289 images, 7334 visites et 10525 hits. Ça en fait des traces.

Aucun buzz, aucun clash, juste quelques traces dans ce monde parallèle.
Ce monde dont le caractère virtuel n’enlève rien à sa dimension réelle.

7 mois que je blog pour raconter des trucs, pour exposer des points de vue et pour donner quelques infos au passage sur tout et sur rien. En mots et en images, je partage.

Et bien sûr, mon blog est aussi accessible aux potentiels recruteurs que je salue au passage.

Billets d’humeur, billets d’humour, billets sur rien, j’assume.

Tout cela pour réponde à la question qui m’a plusieurs fois été posée « Ne crains-tu pas que ton blog soit un problème dans ta démarche de recherche d’emploi ? « 

Parmi toutes les traces que nous laissons sur les réseaux, il y a celles que l’on laisse de manière inconsidérée et celles que l’on choisit de marquer. L’important, c’est de garder le contrôle sur ce que l’on choisit de rendre publique.

Je blogue (avec un seul « g » pour changer) donc j’assume, pour le meilleur et pour le pire.

Pour l’occasion, parlant de mon activité de bloggeur, je vous livre par cet album des visuels de mon espace de travail.

C’est sûr que vu comme ça, cela parait un peut surcalibré pour tenir un journal en ligne :

  * 1 processeur Intel I7, 6 cœurs à 3,3 GHz ;
  * 16 Go de mémoire vive DDR4 ;
  * 1 disque dur Samsung SSD 850 Pro de 256 Go ;
  * 1 disque dur Samsung SSD 750 EVO de 500 Go ;
  * 2 Cartes graphique NVIDIA GeForce GTX 750 Ti ;
  * 1 écran central Samsung 27″ incurvé ;
  * 2 écrans latéraux Asus 24″.
  Et tout plein de connectiques diverses…

Voici un album pour vous présenter ma bulle de travail :

Ma bulle de travail
Album : Ma bulle de travail
Quelques vues de ma bulle de travail. Mon outil de production et de création.
12 images
Voir l'album
 

Qui peut le plus peut le moins, même si je dois vous avouer que je fais aussi d’autres choses avec cette machine.

Voilà, vous savez tout. Pourquoi je blogge et avec quel équipement.

Pour le reste, s’il y a des choses à comprendre, c’est à travers les lignes.

Bon Week-end à vous,

M.

Promo

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...