18 octobre 2018 0 Commentaire

Passion TV

Amour, gloire et beauté, la 7610ème

Bientôt 5 mois se sont écoulés depuis la fin de mon dernier contrat de travail.
Ça commence à faire un peu long.
Statistiquement, à 50 ans passé, cela pourrait encore durer longtemps.
Techniquement, cette période devrait cesser prochainement.

Tout cela juste pour en arriver à dire que mon emploi du temps un peu désynchronisé m’amène à croiser en journée quelques programmes TV que je n’aurai sans doute jamais vu si j’étais soumis aux contraintes des heures de bureau.

Quand ce ne sont pas de plateaux à confidences ou de téléréalités, ce sont toutes les productions des années 80 et 90 qui remplissent ces espaces entre les pubs.

J’allais oublier ces émissions qui vous raconte des histoires de crimes qui se sont réellement produits. Je connais plein de gens très bien qui adore se laisser conter ce genre d’histoire.

Saviez vous par exemple que RTL 9 diffuse encore « Amour, gloire et beauté ». Bien que je pense qu’il s’agit d’une rediffusion, c’est quand même le 7610ème épisode qui était programmé aujourd’hui.
Avec 25 minutes par épisode, cela représente 3170 heures de programmes, soit 135 jours ou encore 4 mois et demi.

En fait, depuis que je suis sans emploi salarié, j’aurai eu assez de temps pour regarder ces 7610 épisodes. Après ça, je serais certainement mort.

Quand on en est là, on se dit que les écrans publicitaires à la recherche de contenu pour se faire encadrer (digérer) ont encore de beaux jours devant eux.

En même temps, il n’est pas nécessaire d’attendre longtemps pour rediffuser du contenu. Voyez l’émission « Quotidien » de Yann Barthès qui est systématiquement rediffusée du jour au lendemain. C’est l’avant quotidien. Et ça marche !

En fait, quel que soit l’écran, s’il est connecté à un réseau, il est publicontaminé (*).

On le savait déjà mais j’aime à rappeler ce qui va sans dire. Je vais souvent mieux en le disant.

Heureusement, dans cet univers télévisuel qui résiste tant bien que mal à celui du Web, il reste quelques productions originales, à contre-courant de ce flux ininterrompu d’inepties, de news plus ou moins vraies et d’histoires de meurtres. Et pas seulement sur ARTE !

A titre d’exemple, je citerai bien le retour de Docteur Who sur France 4 (qui en plus est maintenant une femme) mais on pourrait m’accuser d’un manque d’objectivité.

Alors je ne donnerai aucun exemple.

Finalement, l’important est que chacun puisse trouve chaussure à son pied ou programme à son cerveau, tout en restant lucide sur ce qui se passe.

Quel que soit l’écran, cela fait souvent du bien de déconnecter un moment quelques neurones, histoire de se détendre et de passer à autre chose. Le truc, c’est de penser à se reconnecter après.

Se reconnecter avec les gens, avec soi-même, avec la nature, avec du vrai, de l’authentique.

Ça tombe bien, c’est hyper tendance.

Je le sais, j’ai vu un truc à la TV sur ce sujet l’autre jour.

A t’chao !

(*) Publicontaminé : Ne cherchez pas, ça vient de sortir !

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...