Archive | septembre 2018

12 septembre 2018 0 Commentaire

L’horreur n’a pas survécu

L’horreur n’a pas survécu

Un billet d’humeur qui fait suite à un partage vu sur FB dans lequel est publié cette photo et qui finit son commentaire par ces mots : « L’horreur n’a pas survécu !« 

L'horreur qui n'a pas survécu

C’est pas faux !

LE CONSTAT

Comme souvent, l’horreur provoquée par la vue d’une araignée finie par passer.
Ce sentiments laisse la place à l’histoire d’une sensation forte.
Une histoire que l’on raconte, que l’on partage.
La sensation d’avoir croisé le chemin d’un monstrueux animal,
sans doute très agressif et dangereux,
sans doute prêt à vous attaquer pour ne faire de vous qu’une bouchée.
heureusement, comme dans toutes les belles histoires,
la fin est heureuse et l’assaillante terrassée.

LE PROBLÈME

Toute la grandeur de cette humanité qui clame haut et fort la nécessité de vivre ensemble et qui est incapable de cohabiter avec quelques insectes.

Être gêné, inquiet ou effrayé ne veux pas forcement dire détruire.
La solution à cette situation de stress devrait passer par autre chose qu’un crime.

En vérité, même si la solution finale appliquée impacte surtout l’arachnide, le problème appartient à celui (à celle, à ceux, à celles…) qui se retrouve en face de cette horreur.

LA SUGGESTION

Allez faire un tour du côté de l’analyse transactionnelle qui renvoi  »la responsabilité d’analyse et de résolution des problèmes à ceux à qui elle appartient en premier lieu« .

Je sais, l’analyse transactionnelle étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels de deux personnes mais étant donné que ce soir je suis un peu à court d’argument pour affirmer que toutes les formes de vie on droit au respect, même les araignées, je me suis dit qu’il était peut-être intéressant de rappeler sous une autre forme que si vous en avez peur, c’est avant tout votre problème et ce n’est pas, mais vraiment pas, une bonne raison pour les trucider.

Sinon, vous pourriez aussi tenter une thérapie brève avec la P.N.L.

Notons que dans cette relation entre un bipède civilisé, espèce élevée au sommet de la chaine alimentaire et ces arthropodes, il ne s’agit en aucun cas d’un rapport de force équitable et rationnel.  Lui, l’animal intelligent, est plus fort. Même s’il en doute sur le coup et qu’il déploie tout ce qu’il peut en stratégie, en ruse et en force pour dominer l’autre animal.

Mais alors, que faire ? Kidonkèsdonk qui connait la solution ?

LA SOLUTION

En l’occurrence, vous pourriez :

1. Oublier l’araignée (ou quel que soit l’insecte) et passer à autre chose,

2. Saisir votre appareil photo et immortaliser cette rencontre,

3. Sortir de la pièce et attendre que le visiteur inattendu passe son chemin pour revenir,

4. Détourner le chemin de l’animal pour l’amener ailleurs.

LA CONCLUSION

Quel que soit votre solution, partez du principe que vous n’êtes pas autoriser à ôter cette vie.

#respectauxaraignées

7 septembre 2018 0 Commentaire

Bravo

Bravo

012-smiley

Nous sommes vendredi et vous êtes allés jusqu’au bout de la semaine.
C’est que cette semaine a son petit quelque chose de particulier, c’est la semaine de rentrée.

Que vous soyez ou pas parti ailleurs, vous ne pouvez que l’avoir constaté.
Que vous ayez ou pas des enfants scolarisés, c’est pareil, c’est la rentrée pour tous.
C’est juste carrément plus lourd à gérer avec les enfants.

Plus de monde, plus de voitures, plus de vélos, plus vite.

Elle nous pousse dans nos limites et nos limites se réajustent.

Cette première semaine, chaque jour est passé un peu plus vite que le précédent mais quand même, ce fut long.

Et ce n’est pas fini !

Pour certain, ce premier week-end de rentrée est juste un moment de transition entre la précédente et la suivante. Préparation et organisation oblige : Forums associatifs, magasins, rangement, etc…

Bref, c’est la rentrée…

Même si ceci est le lot de beaucoup, je tiens à vous saluer pour toutes ces énergies que vous mobilisez pour assurer et en général, ça fonctionne plutôt bien.

Pour les rentiers et les retraités, c’est un peu différent mais pour tous les autres, bravo à vous.

Bravo aux papas, aux mamans, à ceux qui reprennent leur boulot, à ceux qui en commencent un nouveau, ou qui se sont remis en quête d’en trouver un.

Souvenons-nous que c’est chacun d’entre nous qui faisons marcher le pays, quoi qu’on en dise.

Et que la force reste avec nous ;)

Ciao

6 septembre 2018 0 Commentaire

Bienveillance

Bienveillance

Inspirations beinveillantes

Vous aussi, vous l’entendez un peu partout, à plein de sauces.
Les parents, les managers, les travailleurs sociaux et même les politiques.
Serions-nous arrivés à l’ère où chacun s’attache à être bienveillant envers l’autre ?
Assisterions-nous à une crise de maturité de nos concitoyens, enfin ?
Où n’est-ce encore qu’un effet de mode ?

Sans doute qu’en lisant ces lignes avez-vous opté pour la troisième option ?
Moi aussi !

Dans les années 70, la tendance était l’ouverture. Ouverts aux autres, aux différences…
Dans les années 80, c’était la tolérance. Tolérance aux autres, aux spécificités de chacun …
Dans les années 90, il fallait être à l’écoute. A l’écoute de l’autre, de ses besoins…
Dans les années 2000, le mot respect avait le vent en poupe. Respect de l’autre, de son statut…
Et dans les années 2010, nous y sommes, c’est la bienveillance !

Pourquoi pas, c’est chouette la bienveillance.

Côté définition, le site Larousse.fr nous propose « Disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui : Interroger des candidats avec bienveillance. » (voir ici).

L’idée d’un interrogatoire mené avec bienveillance est intéressante.
À diffuser…

Pour les années 2020, je propose le mot « Authenticité », ce serait bien.

Parce que quelque soit la tendance sur laquelle on s’appuie pour éduquer ses enfants (tant pis pour ceux qui les élèvent), manager son équipe, mener ses entretiens ou encore agir pour la cité, s’il n’y a pas d’authenticité, il manque quelque chose.

Restons sur la même source et allons voir ce que nous dit cette à ce sujet le site Larousse.fr : « Caractère de ce qui est authentique, exact : L’authenticité d’une nouvelle. », puis « Sincérité des sentiments, vérité d’un témoignage : L’authenticité d’un amour. » Il y a bien une troisième définition mais elle concerne les actes juridiques (tout est là)

Cela inspire et se conjugue très bien avec la bienveillance, le respect, l’écoute, la tolérance ou l’ouverture.

Si par ailleurs, vous souhaitez vraiment réussir à faire semblant d’être bienveillant tout en préservant votre authenticité (?), vous pouvez toujours allez voir du côté de la PNL (pas le groupe, la méthode). Il paraitrait selon certain que cette pratique « Utilise l’hypnose et la synchronisation pour manipuler les esprits » (en savoir plus sur la Programmation Neuro-Linguistique et ses abus).

Sinon, si vous souhaitez vraiment être tendance et en avance sur votre époque, soyez (aussi et surtout) authentique, c’est cool.

Bien à vous ;)

2 septembre 2018 0 Commentaire

Côté jardin

Côté jardin

Quelques vues prises depuis le jardin de la maison de mon frère, près de Toulouse.
Un jardin du quotidien.

C’est là que je me suis souvenu qu’un lieu de vie quotidienne pouvait fusionner avec un lieu de vacances.

Beaux souvenirs ;)

Côté jardin
Album : Côté jardin
9 photos prises depuis un jardin du quotidien prés de Toulouse en août 2018.
9 images
Voir l'album

2 septembre 2018 1 Commentaire

Escapade estivale dans le Lot

Escapade estivale dans le Lot

Cet été, comme souvent, je suis allé visiter des amis dans le grand sud, d’Avignon à Brive-la-Gaillarde en passant par Montpellier, Toulouse et Bajou.

Je sais, on situe en général assez bien Montpellier et Toulouse. Pour Bajou, c’est moins évident.

Donc, je ne ferai pas un billet sur Montpellier et non plus sur Toulouse. Mon propos sera de vous parler de Bajou.

Chez Frédérique et Thierry, dans leur maison, un ancien relai qu’ils sont en train de finir de restaurer.
Ils sont situés au pied de la colline Cavagnac, à Bajou.
Avant, ils étaient salariés et Meldois (Meaux, en Seine-et-Marne).
Aujourd’hui, ils sont Cavagnacois, travaillent à la réhabilitation de leur demeure et gèrent un accueil en chambre d’hôte.

Une belle histoire et une belle reconversion complète et réussie qui valait bien une dédicace sous la forme de 2 albums :

10 photos prises sur le gîte de Bajou :

Bajou
Album : Bajou
10 photos prises en août 2018 depuis et sur le gîte de Bajou, à Cavagnac, dans le Lot.
11 images
Voir l'album

5 photos proposées en fond d’écran :

Fond décran de Bajou
Album : Fond d'écran de Bajou
5 photos en 16/9ème et dans leur format d'origine pour être utilisé en fond d'écran. Elles ont été prises en août 2018 depuis et sur le gîte de Bajou, à Cavagnac, dans le Lot.
5 images
Voir l'album

Vous pourrez aussi en voir et en savoir plus sur Bajou en visitant ces 2 sites Web :

1) Le site de Bajou de Cavagnac
2) Le site du gîte de Bajou

Bien à vous,

M.

 

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...