7 juin 2018 0 Commentaire

Je de réseaux

Les Réseaux sociaux

Hi !

On m’a dit : « Beaucoup de « JE » dans tes billets ».
Quelque part, c’est un peu normal, c’est mon blog à moi perso.
D’autre part, un blog perso peut parler d’autre chose que de soi (de bois, de soie, de toit ou de moi par exemple).
Bref, ces « Je » me rappelle ces formations d’animateurs BAFA auxquelles je participais.
Nous, les formateurs, insistions auprès d’eux, les stagiaires, pour qu’ils s’expriment à la première personne du singulier.
Notre idée était qu’ils devaient être propriétaire individuellement de leurs paroles. Ne pas se perdre dans le « nous » ou le « on » (dont on sait que c’est un con). Cela nous semblait important, considérant qu’ils allaient se retrouver à un moment donné seuls face à un groupe d’enfants. Dans le domaine, les notions de responsabilités (civile, pénale, contractuelle, pédagogique, morale etc.) se conjuguent à la première personne. Se réapproprier le « Je », sa singulière personne, déjà dans la prise de parole face au groupe. Le « Je » qui participe à construire l’individu.

Je l’ai retrouvé plus tard, dans une formation DEFA (cadre de l’animation). Au cours de ce module nommé « Pédagogie, Relations Humaines », nous participions une fois par regroupement à une séance de travail qui s’appelait « Moi je ». Un peu sous la forme des groupes de rencontre de Carl Rogers. Pour Rogers, il s’agissait d’une thérapie centrée sur la personne. Pour mes formateurs de l’époque, je n’ai pas encore compris où ils voulaient en venir. Il y a certes eu des « choses dites » et des « conflits assumés » mais il manquait les versants analyse, synthèse ou reconstruction. C’était sans doute volontaire…

Donc, le « Je » peut être positif et constructif, mais pas que !

Je me demande si finalement, nous n’avons pas aussi participer quelque part avec ces mises en avant de la personnalité à cette crise de l’individualisme que traverse aujourd’hui notre société au détriment de l’intérêt collectif.

Ces Facebook, WhatsApp, Snapchat et autres blogs et réseaux sociaux ou chacun se met en avant, fais sa promo en espérant sortir du lot, mais pas que !

Les réseaux sont là pour le pire et le meilleur, à l’image du monde qui les a créés.
S’ils permettent à chacun de faire son show (comme moi ;) ), ils rendent aussi possibles des synergies, des modèles coopératifs ou collaboratifs. Réseaux de vigilance, réseaux d’échanges, réseaux de ventes directes, etc… Le monde se réinvente et cela impacte même les modèles politiques qui ne peuvent plus faire l’impasse sur cette capacité donnée potentiellement à chacun de se faire entendre.

Voyez au bout de ce lien une liste assez complète des réseaux sociaux existant. Il y en a vraiment beaucoup. Si vous y allez, restez vigilant avec les liens publicitaires.

Nous vivons dans un moyen âge de l’ère numérique et nous manquons encore de maturité quant à son utilisation. Cela viendra. Ainsi, l’idée de déconnexion volontaire et organisée fais son chemin. C’est bien.

En attendant, je vais réfléchir à l’idée de modérer l’usage du « Je » dans mes billets, ou pas !

@+

Laisser un commentaire

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...