Archive | avril 2018

19 avril 2018 2 Commentaires

Rimes

Rimes

Goutte

Il y a des rimes riches et des rimes pauvres.
Il y a des gens riches et des gens pauvres.

Entre les rimes, il y a des rythmes, des idées,
riches ou pauvres, elles essayent de briller.

Entre les gens, il y a des mythes et des réalités,
riches ou pauvres, ils essayent d’oublier.

Oublier qu’ils ont volé ce monde au reste de la vie.
Oublier qu’ils n’en étaient que membres et pas propriétaire.
Oublier que cette Terre a donné cette vie
et qu’à ce titre, de chacune de ses expressions, elle est la mère.

Il y a des rimes qui nous touchent pour nous réconcilier
et d’autres qu’on efface, qu’on essaye d’oublier.

Entre les gens et les rimes, il y a des idées,
des idées riches pour nous faire avancer.

Entre les gens et la terre, il y a des projets
des projets pauvres qui nous font reculer.

18 avril 2018 0 Commentaire

Un téléphone çà ???

Un téléphone çà ???

Télaphone ???

Non mais ALLO quoi !!!

18 avril 2018 0 Commentaire

J’adore Windows Phone !

J’adore Windows Phone !

Lumia 950
Je reviens d’une expérience de quelques mois avec un smartphone Huawei fonctionnant sous Android et pour le boulot, j’utilise un iPhone.

Tout cela pour dire que perso, je ressorts mon bon vieux Lumia 950 (2 ans !) qui fonctionne bien sûr sous Windows Phone.

Je ne reviens pas sur les caractéristiques technique de ce smartphone qui restent correctes (voir le détail ici).

Je vais juste vous dire pourquoi, d’un point de vue pratique, je le trouve excellent.

Je précise que je suis un utilisateur principalement des systèmes Microsoft et j’aime aussi beaucoup Windows 10 malgré son flot incessant de mises à jour.

Déjà, il y a plein de choses qu’il fait comme les autres : Téléphoner directement ou en main libre en conduisant ; gérer mes mails sur plusieurs comptes, synchroniser mes agendas avec ceux de mes machines ; Faire des photos et des vidéos synchronisées directement sur mon compte Microsoft, comme ça, je les récupères directement là encore sur mes ordis ; Météo, GPS, NFC, WhatsApp, Skype,  mes applications Office (comme sur mes ordis), l’accès à mon cloud Microsoft (synchronisé avec qui ?), un navigateur qui ne soit pas plombé par Google et tout plein d’accessoires intégrés.

A cet instant, je dois reconnaître que coté applications, c’est très très pauvre. Peu m’importe, j’ai mon essentiel sur lequel je ne m’étendrait pas ici.

Mais en plus, il me reconnait du regard, je peux le commander à la voix et il dispose de la recharge sans fil. Avec Windows Continuum et ma station d’accueil, je peux le transformer en PC. Je peux recevoir (lu) et envoyer (dicté) mes SMS en main libre dans mon auto. Je peux mes connecter à des réseaux informatique distant (VPN, mais là, c’est très technique) ou à des ordinateurs en utilisant les bureaux à distance.

Lumia 950 2

Grace à Cortana, je peux aussi envoyer mes SMS depuis mes PC via mon tel ou, inversement, lui demander un itinéraire depuis mon PC et le recevoir sur mon tel.

C’est l’écosystème Microsoft. L’accès à un même contenu depuis différents équipements. Objectivement, cela fonctionne aussi bien qu’avec Apple avec des fonctionnalités supplémentaires.

Microsoft avait annoncé la fin programmée de Windows Phone, puis ils ont évoqué le Surface Phone.
Ce dont je suis certain, c’est que tout cela ne s’arrêtera pas là.

Le savoir faire de ce groupe n’a aucun égal sur la planète. Depuis plus de 35 ans, ils sont là, nous permettant d’accéder aux technologies de notre époque. Ils sont le lien entre la technique et nous, les utilisateurs. Gageons que, même si le positionnement commercial de Microsoft sur le marché des smartphones ne s’est vraiment pas très bien passé, il trouverons le moyens d’assurer le prolongement de leur système d’exploitation dans l’univers de ces terminaux.

Sauf que je ne sais pas quand !

En attendant, je vais continuer à utiliser ce smart d’enfer qui me simplifie tellement ma vie numérique et qui est surtout la seule alternative à Apple et Google.

Et vous, c’est quoi votre smart ?

13 avril 2018 0 Commentaire

Le monde réel

Le monde réel

Cardio

Je ne donnerai pas de nom, même pas de ville mais voici sur quoi je suis tombé l’autre jour.
Là, juste en face de moi, cette porte avec cette indication de ne pas entrer.
Je me suis dit : « Pas simple pour consulter, mais ce doit être ainsi dans ce monde moderne ! »….
Ce n’est pas comme s’il y avait écrit ensuite « … Sans y avoir été invité… ». Non, ici, le message est on ne peut plus claire « NE PAS ENTRER ». C’est précis !
Ha, ce monde moderne !
Vous avez vu comme tout y va de plus en plus vite ?
Même beaucoup de personnes se sont misent à parler plus vite. Cela dit, je n’ai pas pu identifier si les oreilles et le cerveau travaillaient aussi de plus en plus vite.
Le train, le temps de prise en charge à l’hôpital, Les débits des réseaux, les congés (heu… en fait, il sont aussi plus court qu’avant), Les nouvelles lois, etc… La liste pourrait-être longue.
C’est vrai que dans ce monde, tout s’est accéléré.
NON ! Ne me répondez pas « Bienvenue dans le monde réel » !
Ce monde n’est pas le monde réel. Ce monde est le monde construit.
Un monde construit par notre humanité.
Dans le monde réel, et ce malgré l’impact du monde construit dans cette réalité originelle, les escargots ne vont pas plus vite, les carottes (les vrais) ont toujours besoins d’autant de temps pour arriver à maturité, nos corps ont toujours besoins d’autant de temps pour voir passer une grippe ou pour se remettre d’une phase d’activité intensive.
Après, vous pouvez toujours continuer à croire que le monde réel est l’autre, le construit, et faire comme si on n’avait pas le choix, sur rien.
C’est vous qui voyez…

10 avril 2018 0 Commentaire

Ma lettre suivie

Ma lettre suivie

Voilà, c’est fait.Ticket_de_Suivi

Je suis allé à la poste pour déposer un courrier.
Non, ce n’est ni une LR aux impôts, ni une demande de résiliation.
Non, cette fois, il s’agit d’une correspondance privée.

Une carte sous enveloppe, comme celles que l’on envoi (encore ?) quand on est en vacances.
J’ai toute confiance en son acheminement parce que j’ai pris l’option « Lettre suivie » et que l’automate qui s’est chargé de l’opération s’appelle Lisa.

Alors je me suis appliqué et j’ai essayé de bien faire les choses. Ce n’est pas courant de nos jours de faire tout ça à la main, autant pour moi que pour vous, mais ça m’a fait plaisir de le faire.
Tant que nous n’auront pas de téléporteur, cela restera encore le seul moyen d’envoyer un objet que l’on a choisi, sur lequel on a agit en pensant au destinataire.

Le truc, c’est d’y penser justement à cette destinatrice. A sa surprise, à ce qu’elle pourra penser de vous en recevant ce courrier postal.
Même aujourd’hui, en 2018, envoyer une carte ou une lettre à lire, c’est cool et en recevoir une ça le fait carrément !

Moi je l’ai fait.

Et vous ? cap ou pas cap ???

Faites vous plaisir, faites lui plaisir.

9 avril 2018 1 Commentaire

D’une série au concept

D’une série au concept

Le rêve français

Le jour où une partie de mon histoire m’a été révélé par un téléfilm français.
Individu, libre, indépendant et autonome, je ne m’étais jamais posé plus de question que cela.

Je savais que je n’étais pas blanc. Je savais que je n’étais pas noir.
Je savais que je n’étais pas antillais mais aussi que je n’étais pas français.

J’en étais arrivé à la conclusion que j’étais un citoyen du monde, libre, indépendant et autonome.
Cela me suffisait, ou d’être ni-ni était déjà assez difficile à gérer au quotidien.

Ici je suis né, ici j’ai grandi, ici je fais ma vie.
Sans rêve français.

Je sais que cette série ne relate pas vraiment la vie de ces milliers d’antillais, vivant entre deux cultures, deux territoires, de ceux qui sont resté discret jusqu’au bout.
Le « deal », c’était ça : Rester discret, procéder à l’assimilation et transformer la culture en folklore, ça se vend mieux.

Cette série nous parle du Bumidom, d’indépendantistes, d’un prisonnier qui devient avocat et qui flirt avec la politique mais il y a eu d’autres chemins pour traverser, d’autres revendications, d’autres cellules qui ont conduits à d’autres métiers et enfin, d’autres carrières avortées à cause de … mais cela ne se dit pas, nous sommes en France.

Tout cela était tellement normal que même moi, je n’avais jamais fait la démarche de connaitre, de comprendre l’histoire de cette partie du peuple de France.
Cette partie des français d’abord vendus et achetés, puis embauchés ou titularisés et enfin mis à la retraite, discrètement, sans se faire remarquer.

Aujourd’hui, les descendants, finalement assimilés, toujours discrets, restés en métropole.
Les autres, les moins assimilés, les plus lucides ou les moins téméraires, sont retournés au pays, l’un des autres pays de France.

Moi, Michel, ni noir, ni blanc. Le manichéisme n’a jamais été pour moi.
Je suis de cette histoire, descendant d’esclaves, descendant d’africains, de français, d’espagnols, d’indiens, je suis nègre.

Être nègre, ce n’est pas qu’une question d’apparence.

Être nègre, c’est comme les blonds, ne cherchez pas, c’est un concept !

8 avril 2018 0 Commentaire

Qui mène la danse ?

Qui mène la danse ?

beurre

Bonjour,

Vous voyez, aujourd’hui encore, j’utilise ce beurre pour mon quotidien. Le célibat et le cholestérol imposent une consommation lente et mesurée de ce genre de produit. Sa date limite de consommation était au 24 décembre 2017, il y a un peu plus de 3 mois. Il sent encore bon et a bon goût. Donc, tout va bien.

À moins que…

Et si c’était à cause du beurre périmé que j’utilise depuis quelques mois que tous ces changements dans ma vie s’étaient produits. Que j’ai l’air de partir en vrille ?

Ou alors à cause du Champix que je prends depuis aussi quelques mois ?

Comme je vis seul, personne ne peut mesurer mes changements intérieurs au quotidien, surtout pas moi. Quand je les vois, c’est qu’il se sont déjà manifesté aux autres.

De la même façon, la séparation de mon couple s’est produite au moment où j’ai commencé à prendre du Levothyrox. Saloperies d’hormones…

On ne soupçonne pas à quel point nous sommes influencés, dans nos pensées, nos comportement, nos relations, par tout ce que nous ingurgitons.

Nous ne sommes peut-être pas tant que ça maître de notre raison ?

Matraquage publicitaire, chimie, hormones, myéline, sexe, neurones, estomac, finalement, qui mène la danse ?

 

8 avril 2018 0 Commentaire

Premier billet

Premier billet

Bonjour,

Plutôt que de me noyer dans des monologues intérieurs,
j’ai choisi de reprendre mes activités de bloggeur.
Des choses à dires, des points de vue à confronter,
Des ressentis à exprimer sans prétention de vérité.
Pour partager.

Juste vous, mes mots et moi.

M.

 

12

Les5blogueurs2018 |
Justinegiry |
Lespetitsblogueursdefeyzin |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Fairy Dreams
| No More Mistakes With Bpo D...
| The Ultimate Solution For D...