29 avril 2018 1 Commentaire

Triste, ou pas…

Sourire

Je commence à avoir quelques retours sur mes activités de blogueur. Avec 579 visites en 3 semaines, c’est un début encourageant. Certes, si j’enlève les miennes de visites, on doit être autour de 400/450. En revanche, le sondage, rien à dire. Vraiment rien à dire…

Le terme qui revient fréquemment à propos de mes écrits est le mot triste.

Bien, pourquoi pas ? « C’est pas faut » !

On me dit la même chose quand je joue l’unique pièce de Beethoven que je sais interpréter au piano, la sonate Clair de lune.

Pourquoi pas ? « C’est pas faut » !

En réalité, ce n’est qu’une vue de l’esprits.

J’exprime des choses et parfois, cela renvoi le lecteur à un sentiment de tristesse.

Ce sentiment fait partie des choses de la vie et à toute sa raison d’être même si je reconnais que cela ne colle pas du tout avec la tendance. Commercialement, cela ne le fait pas ! La colère est plus rentable que la tristesse.

Humainement, ce sentiment est un régulateur autant physique que psychologique.

Dans ce monde construit dans la joie et la bonne humeur, je revendique le droit d’exprimer des émotions qui participent au panel des humeurs que peuvent ressentir des êtres vivants.

Alors, triste peut-être, mais pas que…

Un point de vue ?

M.

Une réponse à “Triste, ou pas…”

  1. Erreur conjugale 29 avril 2018 à 19 h 37 min #

    Un texte fort en sincérité.
    Je m y suis retrouvé, des mots que j aurais souhaité mettre
    en texte. Tu y es parvenu.


Répondre à Erreur conjugale

Mo1956 |
Jeseraisriche |
Gareanous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'une fille banal
| Confrérie du Malt de Bretagne
| Les aventures tumultueuses ...